ACCOMPAGNEMENT DANS LA RECHERCHE DE FINANCEMENTS DE VOS PROJETS

L'Assemblage signe un partenariat exclusif avec un expert de la recherche de subventions et financements

Le 02/12/2020 - François Drounau

L’Assemblage et son partenaire expert lancent une offre de recherche de financements et de subventions pour accompagner leurs clients dans leur développement export.

Critères généraux :
– Être une TPE ou une PME (moins de 50 millions € de CA et moins de 250 salariés).
– Il existe cependant des aides pour les ETI, nous contacter.
– L’entreprise ne doit pas être en difficulté (ex : plan de continuation ou de sauvegarde).
– Il existe également des aides pour les entreprises en difficulté, nous contacter.
– Les investissements ne doivent pas être prévus pour financer de la mise aux normes (c’est la loi d’être aux normes !).
– Les dépenses ne doivent pas encore être engagées (tout ce qui est engagé ne peut plus être financé).

Principe du financement :
– Développement export de l’entreprise via plan d’export, accompagnement marketing et/ou investissements productifs.
– Entre 30 et 50% des investissements pourront être aidés.
– Attention : il y a des plafonds, et les règles des minimis s’appliquent.

Principaux postes finançables :
– Export :
o Recrutement d’un cadre export
o VIE
o Développement du réseau de distribution
– Marketing :
o Conseil stratégique en développement ou en marketing
o Plan marketing sur marchés cibles
o Outils marketing : création de site web, réseaux sociaux, e-commerce, publicité, dégustations…
o Oenotourisme
– Production :
o Investissements matériels en agroalimentaire : investissements productifs qui augmentent et/ou améliorent l’outil de production.
o Les bâtiments peuvent également être pris en charge (démarches environnementales).
o Développement informatique (ex : ERP) à partir du moment où le projet est significatif (+ 50 000€).
– Autres :
o Auto-formation : quand l’entreprise forme en interne des collaborateurs parce que la formation professionnelle dédiée n’existe pas (ex : les mérandiers pour la tonnellerie)
o Aides de l’agence de l’eau sur de l’investissement d’équipement type plateforme de lavage ou bassin de récupération des eaux pour refroidissement d’une distillerie.
o Aides de France Agrimer (ex : cuverie pour les vinificateurs, chais enterrés…)

Les + pour obtenir les financements :
– Idéalement, le projet doit prévoir de la création d’emplois (un a minima).
– Ou prendre des jeunes en apprentissage.
– La mise en place d’une démarche environnementale est un vrai plus (ISO 14001 ou RSE par exemple).
– Améliorer les conditions de travail.
– Avoir un partenariat technologique avec une autre entreprise.
– Décliner un plan stratégique de l’entreprise en cohérence avec le produit.

Contactez-nous pour tout besoin!